Lessive de soude : Quelles sont les utilisations de la lessive de soude ?

La lessive de soude est un ingrédient courant dans les produits de nettoyage. Elle est utilisée plus particulièrement dans les produits de nettoyage des canalisations et des fours. Elle brûle la peau au contact et provoque des dommages irréversibles en cas d’ingestion. De nos jours, en quoi peut-elle être utile ?

Le nettoyage : Lessive de soude

La lessive de soude est très connue pour sa fiabilité pour le nettoyage. Elle réside dans sa capacité à transformer les graisses dures et les accumulations de graisse attribuées au colmatage des canalisations en savon soluble. Elle excelle dans l’industrie du nettoyage en raison de son accessibilité et de son prix abordable. Elle est également connue pour sa facilité de détection et de son élimination. Lorsqu’elle est utilisée comme agent de nettoyage, les personnes qui le manipulent doivent faire preuve de prudence. Elle est réputée pour brûler la peau humaine et causer de graves dommages internes en cas d’inhalation ou d’ingestion. La lessive de soude est particulièrement nocive si ses vapeurs pénètrent dans les yeux.

À l’échelle microscopique, elle est créditée d’éliminer les protéines et les acides nucléiques. Elle neutralise considérablement la plupart des virus avec lesquels elle entre en contact. Ce produit chimique éradique également les levures, les champignons et les endotoxines. En raison de son efficacité à éliminer les microorganismes, elle est utilisée dans l’industrie médicale comme un élément essentiel de l’assainissement.

Lessive de soude : Usage médical

Si l’on considère que la lessive de soude est très utilisée comme agent de nettoyage, elle est très nocive pour l’homme. Son utilisation immersive comme composant médicinal peut quand même surprendre. La lessive de soude est un composant des analgésiques courants, une pièce du puzzle dans la création d’anticoagulants efficaces. Elle est utilisée dans les prescriptions de maintien du cholestérol. Parmi les prescriptions courantes qui l’incluent comme ingrédient inactif est l’aspirine à faible dose. Elle est également présente dans le chlorhydrate de cyclobenzapine à libération prolongée, le diclofénac sodique et le Cytotec à libération retardée. Elle est à plus faible dose dans le Divalproex sodique à libération retardée, la Didanosine, l’Edarbi, le Nexium et le Sutent.

Lessive de soude : Usage cosmétique

En petites dilutions (5 %), la lessive de soude est également présente dans les produits de beauté. Le plus courant, elle est utilisée dans les laques pour cheveux, les parfums, les savonneries et les poudres pour les pieds. Certaines industries cosmétiques l’utilisent dans les teintures pour les cheveux, les maquillages, les produits de soins des ongles et les shampoings. Mais elle est rarement utilisée dans les produits de rasage, les dépilatoires, les huiles solaires et les lisseurs de cheveux chimiques. Son inclusion dans de nombreux produits de beauté est attribuée à sa capacité à stabiliser les niveaux de pH. Dans les produits capillaires, elle permet de créer un environnement moins acide pour le cuir chevelu, la peau et les cheveux. Son effet nivelant aide à réguler les influences extérieures qui auraient pu autrement modifier les niveaux de pH sains. Un exemple courant est le mélange d’huiles résiduelles sur les mains, introduit dans le produit de conditionnement lors de l’application.

J'aime partager mes connaissances sur internet et notamment sur mon site Actualité-Premium.fr. Si vous souhaitez devenir rédacteur sur le site, n'hésitez pas à me contacter.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire